Communiqué de presse ADC – L’inflation pèse sur les bénéficiaires du revenu d’insertion (RI) vaudois.

Selon les estimations rendues publiques par l’Office fédéral de la statistique (OFS), l’inflation atteint 3,4%. Cette flambée des prix comme de bien d’autres choses. Tous ne sont pas frappés également, et ceux qui le sont le plus sont encore ceux qui gagnent le moins. Il est de plus en plus coûteux d’être pauvre : Dans … Lire la suite

Demander l’indemnité de chômage

https://www.vd.ch/themes/economie/demandeurs-demploi/demander-lindemnite-de-chomage/ https://www.vd.ch/fileadmin/user_upload/themes/economie_emploi/chomage/fichiers_pdf/Je_cherche_un_emploi.pdf

Solidarités CoVID-19 : Aide à la vie quotidienne et aides financières du Canton de Vaud.

Elle s’adresse à des personnes de tout âge, habitant dans le canton de Vaud et n’ayant pas de réseau de proximité ou le soutien d’un organisme social pour faire face à des difficultés quotidiennes révélées par la pandémie. Les aides proposées sont les suivantes : livrer des repas à domicile, faire les courses et les … Lire la suite

Communiqué du Conseil fédéral COVID-19 / Assurance-chômage

Le 17 février 2021, le Conseil fédéral a approuvé le message relatif aux modifications de la loi COVID-19 / Assurance-chômage. Le nombre d’indemnités journalières pour les assurés devrait augmenter de 66 jours d’indemnisation supplémentaires pour les mois de mars, d’avril et de mai 2021. Cela s’appliquera à tous les assurés qui seront encore éligibles le … Lire la suite

En raison du coronavirus le Conseil fédéral a pris plusieurs mesures pour les personnes au chômage

1.- Les délais pour recourir contre les décisions des ORP et caisses sont suspendus du 22 mars au 19 avril 2020 compris. 2.- En dérogation à l’art. 26, al. 2, OACI7, l’assuré doit remettre la preuve de ses recherches d’emploi au plus tard un mois après la date d’abrogation de l’ordonnance 2 COVID-19. Cela signifie … Lire la suite

Stoppons les chevaliers du travail gratuit

Caritas et le Canton de Vaud projettent de faire travailler aux frais du contribuable (pour des bas salaires) un bassin de 3500 personnes vulnérables («24 heures» du 28 novembre 2019). Les patrons volontaires offriraient des places de travail et l’État paiera. On nous arguera sûrement que c’est du win-win. En fait du «win» surtout pour … Lire la suite