Situation du marché du travail dans le canton de Vaud – fin janvier 2024

À la fin du mois de janvier 2024, le canton de Vaud a enregistré une augmentation du nombre de demandeurs d’emploi, totalisant 24’652 personnes, soit 685 de plus qu’en décembre 2023. Parallèlement, le taux de chômage a progressé de 0,2 point pour atteindre 3,8%. Ces chiffres reflètent une évolution préoccupante du marché du travail dans le canton de Vaud, mettant un nombre croissant de personnes dans une situation de précarité.

https://www.vd.ch/themes/economie/prestations-de-la-direction-generale-de-lemploi-et-du-marche-du-travail-dgem/statistiques-du-chomage

Communiqué de presse ADC – L’inflation pèse sur les bénéficiaires du revenu d’insertion (RI) vaudois.

Selon les estimations rendues publiques par l’Office fédéral de la statistique (OFS), l’inflation atteint 3,4%.

Cette flambée des prix comme de bien d’autres choses. Tous ne sont pas frappés également, et ceux qui le sont le plus sont encore ceux qui gagnent le moins.

Il est de plus en plus coûteux d’être pauvre :
Dans le même temps, le minimum vital – Revenu d’insertion (RI), qui consiste en un régime Cantonal d’aide sociale, n’a pas suivi cette hausse, ce qui a pour conséquence une baisse du revenu fondamental, et la baisse du pouvoir d’achat.

Différents témoignages remontés à l’ADC montre clairement que le forfait RI ne suffit plus pour l’achat de première nécessité, surtout pour l’alimentation.

L’organe cantonal (Département de la santé et de l’action sociale (DSAS)) chargé de cette question reste muet. En effet face à cette situation de crise, celui-ci est censé compenser cette inflation afin de garantir un minimum de dignité humaine. Dans les mois qui viennent, le canton de Vaud doit prendre ses responsabilités pour montrer une volonté de justice sociale, en augmentant les barèmes RI.

A défaut de compensation, les personnes et les familles bénéficiaires de ce régime risquent de voir leurs revenus réels amputés, et les conséquences peuvent être dramatiques pour cette population déjà affaibli par la vie.

Aussi, plus que jamais l’ADC revendique des négociations avec le Département de la santé et de l’action sociale, pour que cette population affaiblie puisse vivre décemment.

Lausanne, le 16 août 2022

Renseignements:
Jeton Hoxha / adc-lausanne@outlook.com

Solidarités CoVID-19 : Aide à la vie quotidienne et aides financières du Canton de Vaud.

Elle s’adresse à des personnes de tout âge, habitant dans le canton de Vaud et n’ayant pas de réseau de proximité ou le soutien d’un organisme social pour faire face à des difficultés quotidiennes révélées par la pandémie.

Les aides proposées sont les suivantes :

  • livrer des repas à domicile,
  • faire les courses et les livrer à domicile,
  • proposer un transport aux personnes à mobilité réduite (par exemple pour des traitements chroniques à l’hôpital, se rendre chez son médecin ou son pharmacien),
  • soulager les proches aidant-e-s,
  • proposer une relève d’urgence sous forme d’un accompagnement à domicile par un assistant professionnel (notamment pour les personnes en situation de handicap),
  • garder les enfants à la maison pendant une période d’absence (par exemple en cas de rendez-vous médical des parents),
  • aider au ménage (lessive et nettoyage),
  • aider à réaliser des paiements et à obtenir de l’argent liquide,
  • soutenir pour s’occuper de l’animal domestique lorsque la personne doit rester chez elle (par exemple en cas de maladie ou de quarantaine),
  • rassurer, garder un lien et maintenir une vie sociale par des contacts téléphoniques.
  • vous accompagner vers d’autres aides concrètes en cas de besoin.

Pour plus d’infos vous pouvez utiliser les liens ci-dessus :

http://www.vd.ch/coronavirus-solidarites

https://www.facebook.com/EtatdeVaud/

https://www.youtube.com/user/EtatdeVaud/featured

https://www.instagram.com/etat_de_vaud/?hl=fr